Une passerelle après la prison

La Ferme de Moyembrie accueille une vingtaine de personnes qui veulent se reconstruire après une peine de prison. Ces hommes trouvent à la ferme à la fois un logement, un travail porteur de sens et un accompagnement pour favoriser le retour au monde extérieur et la construction d’un nouveau projet de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *